top of page
photo contact.jpg
960x150 eguides v3.png

SUIVEZ NOUS

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
mini hand.PNG

4 conseils pour ceux qui entraînent pour la 1è fois

Vous vous êtes décidé à passer de l'autre côté de la barrière, vous allez entraîner et prendre une équipe pour la 1è fois, même si beaucoup ne le font pas comme ça du jour au lendemain, je vous livre ici 4 conseils qui pourront vous servir.



Conseil n°1 : Toujours se rappeler qu'on apprend plus de ses échecs que de ses succès


Vous pouvez interroger tous les entraîneurs de tous les sports que vous avez autour de vous, une chose est sur, on apprend bien plus de ses échecs que de ses succès. Ce qui parait logique, tout apprentissage de la vie est basé sur le principe "erreur / réajustement" et ça depuis nos 1er pas.

Il est possible de se tromper sur tout, un choix tactique, technique, la planification, une évaluation, oui ça peut très contrariant et notre égo en prend souvent un coup, mais la vrai faute est de ne pas le reconnaitre (surtout à soi-même) et de ne pas tout mettre en œuvre pour la corriger et ne pas la répéter. Alors même si c'est compliqué à trouver, en plus de vos erreurs essayez de trouver des témoignages de coach qui se sont trompés, ça vous aidera toujours le jour ou vous vous retrouverez dans cette situation


Entraîneur, il est possible de se tromper sur tout, il faut par contre reconnaitre son erreur



Conseil n°2 : Ne pas commettre ces 7 fautes de management


Entraîner, c'est manager, que vous ayez des jeunes ou des adultes, vous allez devoir les manager, il y a certaines erreurs à ne pas faire


  • Négliger la phase d'observation : regardez ce qui se passe dans les 1e séances et ne mettez en place que vos idées en tenant compte des méthodes et habitudes passées.

  • Dénigrer son prédécesseur : déjà il est possible que certains(nes) joueurs(ses) appréciaient leur entraîneur, et n'oubliez pas que vous serez surement un jour à sa place.

  • Ne pas chercher à savoir ce que l'on attend de vous : reprendre une équipe c'est bien, mais que ce soit les dirigeants ou les joueurs(ses) dont vous avez la charge il est impératif qu'il vous fasse part des objectifs auxquels ils aspirent.

  • Tarder à vous affirmer : Vous êtes responsable du projet d'entraînement, donc une fois que vous avez observer, expliquez vos convictions, vos méthodes et vos règles.

  • Ne pas tenir compte du caractère de chacun : On ne gère pas tous le monde de la même façon, il faut arriver à individualiser au maximum pour éviter les blocages et garantir la coopération (plus facile à dire qu'à faire...)

  • Adopter la mauvaise posture : Copain(ine)? Papa(maman)? Autorité? il est important de trouver le bon compromis...

  • Ne pas demander conseil : Il y a surement des entraîneurs expérimentés dans votre club, n'ayez pas peur d'être jugé, on a tous commencé un jour



Conseil n°3 : N'hésitez pas à copier !


Si certains ont déjà lu mes articles, vu le site, vous savez qu'il y a un entraineur que j’aime beaucoup, Eddie Jones, qui dit être un "excellent voleur d'idées". Pour preuve c'est un des 1ers entraîneurs de rugby a avoir essayé la méthode de la périodisation tactique des entraîneurs de foot portugais.

Ceux qui sont partis de rien et on tout créé n'existent pas, tout le monde a forcément copié quelque chose sur quelqu'un, l'avantage de copier ce qui a marché, c'est qu'on se rassure sur la viabilité de la méthode.


La périodisation tactique au football, inspire de nombreux entraîneurs


Toutefois, il faut copier avec intelligence et honnêteté, ne pas prendre une méthode et la copier telle-quelle. Pour cela il faut étudier ce que vous voulez copier, ça vous permettra aussi d'enrichir vos connaissances.



Conseil n°4 : Se faire aimer pour fédérer


La saison va être longue, avec pas mal de petits soucis, ou alors vous avez une chance phénoménale et vous pouvez aller jouer au loto direct, il faut donc arriver à avoir des joueurs(ses) concernés(es), solidaires et prêts(es) à vous suivre dans vos choix, donc de vous aimer.

Sans entrer dans une démarche de manipulation, il faut être vigilant à certains détails :

  • Montrer que vous êtes compétent

  • Être attentif à leurs préoccupations sportives, à leurs implications dans les efforts, encouragez les "je sais que ce n'est pas facile pour toi avec ton emploi du temps mais on remarque tous tes efforts"

  • Intéressez vous à l'environnement personnel de vos joueurs(ses), déjà parce que si l'on a choisi d'être entraîneur c'est qu'on aime aider les autres, qu'on veut les rendre meilleurs et puis ça vous aidera à comprendre les comportements de certains(es).



Devenir entraîneur, et encore plus un bon entraîneur n'arrive pas du jour au lendemain, ça demande énormément de temps et d'implication, même si vous faites ça bénévolement. N'oubliez jamais qu'on en apprend tous les jours, même pour ceux qui entraînent depuis des années.


Comentarios


300x118 programmes.png

Vous trouvez le site intéressant?

bottom of page