top of page
photo contact.jpg
960x150 eguides v3.png

SUIVEZ NOUS

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
mini hand.PNG

Entraînement handball : 5 soft skills indispensables au quotidien des coachs


entraînement handball

2 ans 1/2, c'est la durée depuis laquelle je n'avais pas remis les pieds sur un terrain de hand ! Il y en a eu des changements pendant cette période. Ce qui me frappe le plus c'est la "professionnalisation de notre sport". De plus en plus de joueurs(ses) et entraîneurs sont rémunérés pour pratiquer, même sur des petits niveaux. Les dirigeants de club se tournent donc vers des coachs qui ont des compétences comportementales transversales. Les ressources humaines exigent certaines compétences personnelles, voici pour moi les 5 qui sont à présent indispensables et recherchées par les dirigeants de club.



1. Une excellente aisance relationnelle


L’aisance relationnelle est une compétence large qui regroupe de nombreux soft skills : l’écoute, le relationnel, la bienveillance, l’intelligence émotionnelle, l’adaptation aux interlocuteurs que vous avez face à vous (joueurs(ses), dirigeants, sponsors...) etc.

Toutes ces compétences comportementales sont essentielles pour tous les entraîneurs qui veulent bien faire leur travail. Quel que soit leur niveau (jeunes, adultes, nationales, hommes, femmes…) Car tous ont un point commun : l’humain.



management handball

L'écoute est primordiale pour être un bon entraîneur



Dans son activité, l'entraîneur de handball peut être confronté à des situations sensibles, collectives ou individuelles. Les décisions que vous allez prendre peuvent soulever des questions et générer des résistances, voire des tensions et du mécontentement. L’entraîneur doit alors savoir encourager la parole, tout en assumant les décisions. C’est dans ces situations "complexes" que les compétences comportementales et relationnelles prennent tout leur sens. Un coach avec un bon relationnel au quotidien, qui inspire la confiance et qui encourage l’échange, est mieux positionné pour prévenir et apaiser les conflits.



2. Une maitrise de la communication


L'entraîneur de handball est un poste transversal au club. Il occupe une fonction pivot. Il relie les dirigeants aux joueurs(ses), les équipes entre elles, l’interne à l’externe. Il est en contact avec des interlocuteurs variés : les dirigeants, les sponsors, les parents, les agents, les bénévoles… Il est au cœur de la stratégie du club qu’il décline au niveau de l’organisation humaine. Il peut être amené à mettre en œuvre des choses impopulaires.


L'entraîneur est au cœur de la stratégie du club, qu'il décline à plusieurs niveaux

De par sa position, il doit posséder de solides compétences en communication formelle et informelle, verbale et non-verbale. Il doit être en capacité d’adapter sa posture et son discours en fonction des circonstances, pour transmettre les bons messages de la bonne façon aux bonnes personnes au bon moment.

Premier contact avec les joueurs(ses) et les nouveaux arrivants, il porte aussi l’image du club et doit savoir véhiculer la "marque" de son club : qui n'est pas la même si l'on coach à Aurillac ou à Créteil par exemple.



3. Une objectivité en toutes circonstances


Plus facile à écrire qu'à faire... Dans certaines situations, l’objectivité du coach peut être menacée. Il peut lui être difficile de garder un esprit critique et la prise de recul nécessaire face à un(e) joueur(se) en difficulté ou une question collective à trancher. C’est d’autant plus délicat dans une petite structure, comme il y en a partout, où la relation formelle se dispute avec la relation amicale informelle.

Comment réagir face à un(e) joueur(se) toujours en retard aux entraînements (alors que la plupart ne sont pas professionnel(les)) ? Comment faire passer un refus de demande pour un déplacement ? Comment trancher sur les dates de départ en congés au sein de l'équipe ? Un bon entraîneur sait rester neutre, impartial et objectif en toutes circonstances.



coach handball

Rester neutre et impartial en toutes circonstances



L’objectivité l’aide à mettre ses sentiments et son opinion de côté pour se concentrer sur les faits concrets, dans une attitude juste, équitable, constructive et toujours bienveillante. Doublé d’une grande intelligence émotionnelle, ce soft skill le protège de ses émotions et des risques d’une trop grande empathie.



4. Une flexibilité à toutes épreuves


La crise sanitaire l’a prouvé. Il faut savoir s’adapter en temps de crise. En quelques jours, les entraîneurs ont du, inventer de nouvelles méthodes d'entraînement, de gestion et de communication à distance.

Si ce fut une période exceptionnelle, le quotidien des coachs est émaillé d’interruptions et d’urgences : un conflit interne, la démission soudaine d’un(e) joueur(se), une blessure la veille du match, un(e) joueur(se) qui vient frapper à la porte, un arrêt gymnase pas disponible…

La compétence d’adaptation et l’autonomie sont des soft skills incontournables pour jongler entre tâches quotidiennes, projets et imprévus.



5. De la créativité pour innover


L'entraînement au handball évolue. Modifications de régles, joueurs(ses) de plus en plus performant techniquement mais de moins en moins "sportifs" dans les catégories jeunes, arrivée de la génération Z, confrontation des générations à l'entraînement, digitalisation des processus et des outils,… : face aux changements organisationnels, humains, administratifs et techniques, le coach de handball doit faire preuve de créativité. Le défi ? Concilier les règles, les besoins des joueurs(ses) et la capacité organisationnelle du club.

Le passage à l'engagement rapide a été un bel exemple d’adaptation et d’innovation pour les entraîneurs. Aujourd’hui, par exemple le développement du télétravail permet à certains d'avoir plus de temps en journée pour s'entraîner.



teletravail sport

Le télétravail va t-il permettre aux joueurs(ses) amateurs de s'entraîner en journée ?



Les coachs sont aussi confrontés à de nouveaux défis, face à une nouvelle génération plus mobile, qui n'hésite pas à partir à l'étranger même jeune, qui a besoin d'un projet avec du sens et souhaite de l’autonomie. L'entraîneur de handball doit être en capacité de se remettre en question et de trouver des solutions toujours plus innovantes pour séduire et recruter. La créativité fait partie des soft skills de plus en plus recherchés par les dirigeants de club.

Tournés vers l’humain, les métiers de l'entraînement sportifs sont exigeants. Au quotidien ou à long terme, les coachs de handball sont confrontés à des enjeux humains, organisationnels et économiques. Pour se mouvoir avec aisance dans ce domaine et se préserver, ils doivent disposer d’un excellent relationnel, d’une grande autonomie et d’une capacité d’adaptation sans faille.



A vous de jouer à présent, lisez, formez-vous, échangez avec les autres pour développer au mieux ces 5 compétences. Vous serez alors un meilleur entraîneur de handball j'en suis sur. Pour ceux(celles) qui veulent aller plus loin en terme de management, retrouvez ici les Ebooks management pour vous former et progresser.

Comentarios


300x118 programmes.png

Vous trouvez le site intéressant?

bottom of page